Prendre rendez-vous

Keratocone

Le kératocône est une déformation de la cornée, d’évolution lentement progressive et irréversible, apparaissant généralement pendant l’adolescence.

En savoir plus

Qu’est-ce que le kératocône ?

Le kératocône est une déformation de la cornée, d’évolution lentement progressive et irréversible, apparaissant généralement pendant l’adolescence.

La maladie évolue rarement après l’âge de 40 ans. Son incidence est estimée entre 5 et 230 pour 100 000 habitants selon les études et il touche indifféremment les deux sexes.
Le diagnostic des formes avérées est généralement facile à l’aide d’un examen topographique.

En revanche le dépistage des formes précoces (formes infracliniques ou frustres) est beaucoup plus difficile et devient même un véritable challenge surtout pour les indications de chirurgie réfractive.

Circonstances de découverte

Souvent le diagnostic est fortuit lors d’un examen ophtalmologique devant la découverte d’un astigmatisme irrégulier évoluant entre différentes consultations.
Lorsque le kératocône devient manifeste, des symptômes sont habituellement un brouillard visuel progressif, une photophobie, des éblouissements et des sensations de déformation d’images en rapport avec un astigmatisme myopique irrégulier évolutif.
L’ophtalmologue effectuera également un examen clinique complet et réalisera une topographie cornéenne qui permettra de classifier ce kératocône.

Traitements possibles

En fonction de la gravité du kératocône, habituellement corrélée au degré de déformation de la cornée et à son irrégularité, des corrections sont possibles, plus ou moins invasives.

  • Les Lunettes. Elles permettent de récupérer une acuité visuelle utile aux premiers stades.
  • L’adaptation en lentilles de contact rigides sur mesure voire en lentilles sclérales permettra également d’améliorer la qualité de vision et de retrouver un gain d’acuité visuelle même à un stade plus avancé.
  • Les anneaux intra-cornéens, permettront de diminuer les aberrations optiques et d’augmenter l’acuité visuelle. Ils sont placés dans des tunnels cornéens réalisés au laser femtoseconde. Ils agissent en aplatissant le cône par effet mécanique.
  • La greffe de cornée. Lorsque le kératocône est très sévère avec perte de la transparence cornéenne, seule la greffe de cornée permettra de récupérer de l’acuité visuelle.
  • Le Cross Linking du Collagène (couplé ou non à la PKR guidée par la topographie cornéenne). Il peut être utilisé à tous les stades, en cas d’évolution du kératocône. Le but est de rigidifier la cornée pour l’empêcher de se déformer. Il permettra de freiner voire de stabiliser l’évolution du kératocône vers une forme plus péjorative.

Le Docteur GRASSWILL pratique l’ensemble de ces techniques et saura vous conseiller.

En savoir plus