Prendre rendez-vous

L'orthoptie

Deux orthoptistes assurent les bilans et la rééducation orthoptique : Nathalie DURRMANN et Sarah GUILLUY

En savoir plus

L’orthoptie consiste en le dépistage et la prise en charge des déséquilibres binoculaires tels que :

  • Strabismes de l’enfance, amblyopies fonctionnelles (oeil fainéant)
  • Insuffisances de convergence ou de divergence, troubles accommodation-convergence
  • Paralysies oculomotrices, diplopie (vision double)
  • Dysfonctionnements moteurs et/ou sensoriels associés à des troubles des apprentissages

Les Signes d’alerte devant faire penser à consulter

  • Céphalées régulières, fatigue visuelle, se frotte souvent les yeux en fin de journée
  • Strabisme ou suspicion de strabisme
  • Vision floue intermittente
  • Se rapproche trop près des écrans  ou de sa feuille de façon systématique
  • Est maladroit, se cogne régulièrement
  • Difficultés scolaires : graphisme irrégulier, pas sur les lignes ; difficultés de lecture avec sauts de mots, de lignes et/ ou lecture saccadée ; difficultés de se repérer dans l’espace, en géométrie
  • Diplopie (vision double)
  • Vertiges, troubles de l’équilibre
  • conjonctivites, blépharites, chalazions

Le bilan orthoptique

Toute prise en charge orthoptique se fera avec la correction optique adaptée. Par conséquent, un bilan ophtalmologique est indispensable au préalable.

Avant toute réeducation, un bilan orthoptique sera réalisé. Il s’agit de déterminer la plainte, les éventuels dysfonctionnements moteurs, sensoriels ainsi que leurs répercussions sur la vision dans la vie quotidienne.

Le bilan orthoptique comprend donc un bilan sensoriel qui détermine la capacité à discriminer et à voir simple et net à toutes les distances, un bilan moteur qui établit la capacité à orienter le regard. Si besoin, un bilan fonctionnel sera réalisé afin d’évaluer la capacité à mettre en œuvre le potentiel moteur et sensoriel dans les activités courantes.

Un projet de rééducation sera alors défini avec le patient. L’objectif étant de lui redonner une fonction visuelle efficace et de réduire/supprimer la gêne.

Les pathologies prises en charge

  1. Strabisme/amblyopie fonctionnelle
    • L’orthoptiste a un rôle de dépistage et de suivi du strabisme. Le port constant d’une correction optique est indispensable pour tous les enfants strabiques.

      La priorité sera de traiter l’amblyopie fonctionnelle consécutive au strabisme. En effet, l’œil strabique étant moins stimulé, il devient « fainéant » et une mauvaise acuité visuelle persiste malgré le port de la correction optique adaptée. Une occlusion de l’œil « sain » plusieurs heures par jour est alors l’unique moyen de récupérer de l’acuité visuelle. Plus le traitement de l’amblyopie est mis en place tôt, plus la récupération sera rapide et entière. A l’âge de 7-8 ans, le cerveau de l’enfant arrive à maturité, il devient alors très difficile voire impossible de recouvrer de la vision.

       

      D’autres facteurs peuvent être cause d’amblyopie. En cas d’anisométropie (défaut optique trop différent d’un œil par rapport à l’autre) l’amblyopie peut passer facilement inaperçue car aucun signe extérieur n’est visible. C’est pourquoi un contrôle systématique chez les enfants est indispensable afin de pouvoir dépister à temps et rééduquer les amblyopies sur anisométropie.

  2. Insuffisances de convergence ou de divergence, troubles accommodation-convergence
    • Des séances de rééducation sont effectuées afin d’apporter un meilleur confort visuel en réduisant/supprimant les plaintes.

  3. Paralysies oculomotrices, diplopie (vision double)
    • L’orthoptiste intervient dans le cadre du suivi et du traitement de la paralysie oculomotrice avec la mise en place de procédés de compensation destinés à améliorer la qualité de vie du patient. L’inconfort principal étant la diplopie, c’est-à-dire la vision double.

  4. Dysfonctionnements moteurs et/ou sensoriels associés à des troubles des apprentissages
    • Détecter et rééduquer les dysfonctionnements sensoriels et moteurs entraînant  des difficultés d’apprentissage.

  5. Basse vision
    • En cas de pathologie maculaire (DMLA…), dans certains cas, une rééducation peut aider dans la vie courante.

En savoir plus

En savoir plus

En plus de l'orthoptie, le cabinet propose également des consultations générales et spécialisées, pour une prise en charge souple et efficace de toutes vos consultations ophtalmologiques.

Présentation

Le Docteur GRASSWILL et son équipe vous accueillent dans un cabinet à la pointe de l’innovatio


Activités

Le cabinet prend en charge la plupart des problèmes ophtalmologiques.